Genève, le 23 Septembre 2020 – La Fondation Save Our Seas (SOSF) a établi son siège à Genève il y a tout juste 17 ans, le 23 Septembre 2003.  Son objectif ? Protéger les espèces de requins et de raies menacées à travers le monde par le biais de financement de projets scientifiques et éducatifs triés sur le volet.

On doit cette initiative philanthropique à un plongeur passionné, son Excellence Abdulmohsen Abdulmalik Al-Sheik, qui durant près de 30 ans, fut le témoin de la dégradation des écosystèmes marins mais aussi des menaces croissantes pesant sur les prédateurs comme les requins et les raies. Le fondateur de Save Our Seas souhaite ainsi agir pour léguer aux générations futures des océans sains, bouillants de vie dans lesquels les requins peuvent jouer leur rôle essentiel de régulateur au sommet de la chaîne alimentaire. Or, la surpêche, la pollution ou encore la dégradation des habitats sont des menaces croissantes contre lesquelles il faut se mobiliser.

Relativement méconnue en Suisse, la Fondation n’en a pas moins soutenu plus de 300 projets à travers le monde dans près de 70 pays depuis sa création. Sélectionnés par un comité scientifique pointu et financés par un système de bourses, les projets ambitionnent à mieux connaître les espèces menacées, mieux cohabiter avec celles-ci, identifier les menaces et les solutions à mettre en place, informer les acteurs économiques, les décideurs politiques mais aussi le public.  En outre, la Fondation mène des programmes de recherches et d’éducation sur le terrain depuis ses 3 centres d’Afrique du Sud, de Floride aux États-Unis et des Seychelles.

Parmi ses actions de sensibilisation au grand public, la Fondation Save Our Seas s’associe aujourd’hui au Museum d’histoire naturelle de Genève, qui dans le cadre de son Bicentenaire, rend hommage aux océans en invitant l’exposition « Bouteille à la mer 2120, Te Ao Maori » qui se débutera ce Vendredi 25 Septembre 2020 et se poursuivra jusqu’en Juin 2021. Séduite par l’approche originale et visionnaire de l’artiste George Nuku, la Fondation a contribué à la création du contenu de l’exposition (illustrations graphiques, informations scientifiques). Elle a également permis la création d’un kit pédagogique pour les scolaires de la région lémanique.

Afin de compléter ce dispositif, le Museum d’histoire naturelle de Genève accueillera la scientifique suisse Ornella Weideli, Docteur en Biologie Marine, lors du Cycle de conférences le Vendredi 16 Octobre à 18 heures sur le thème « Pollution plastique, des eaux douces aux océans ». Soutenue par la Fondation Save Our Seas durant son doctorat mené au Centre de Recherche SOSF de D’Arros aux Seychelles, Ornella Weideli, 34 ans, aura plaisir à échanger ses connaissances et sa passion pour les requins avec le public. Venez nombreux, l’entrée sera libre, sans inscription, dans la limite des places disponibles.

Video: Fondation Save Our Seas_ 120 secondes_FR_Mars 2020

©Save Our Seas Foundation. Mars 2020.